Best of - Jean-Claude Van Damme World Facts

Pilote de série à la recherche d'un diffuseur TV. Cliquez sur HD pour une meilleur qualité de son et d'image. Vos commentaires sur Facebook : http://www.facebook.com/pages/Morgan-Priest-Officiel/171128136285640 Site officiel de Morgan Priest : http://www.morganpriest.com ____ Biographie de JCVD : C'est en 1982, avec trois mille dollars en poche et sans savoir parler l'anglais, que Jean-Claude Van Varenberg part à Los Angeles à la conquête d'Hollywood. Il est confronté à la difficulté de percer à Hollywood. Pendant plusieurs années, il va enchaîner des petits boulots tels que livreur de pizza ou poseur de moquette, mais aussi entraîneur personnel et chauffeur de limousine. Ce dernier travail lui permet de faire des rencontres. Durant cette période, il rencontre Chuck Norris et Lou Ferrigno, et décroche quelques rôles au cinéma dont un petit rôle dans Monaco Forever « The Gay Karateka », ou Ivan le boucher dans Karaté Tiger le tigre rouge. C'est à cette occasion que Jean-Claude Van Varenberg change son nom en « Van Damme ». Il sera ensuite engagé pour prêter sa silhouette au Predator dans le film du même nom, mais quittera l'équipe du film dans les jours qui suivent et le rôle du predator sera repris par Kevin Peter Hall. Il ne sera pas crédité au générique du film. Quelques mois plus tard, il provoque la rencontre qui va lancer sa carrière en allant au-devant du célèbre producteur Menahem Golan à la sortie d'un restaurant et en lui faisant une démonstration d'arts martiaux sur l'aire de stationnement. Menahem Golan lui propose de jouer dans Bloodsport (Tous les coups sont permis) qui sera un succès international et donnera naissance à une saga. Il joue par la suite dans L'Arme Absolue qui remportera un bon succès. En 1989, il joue dans Cyborg d'Albert Pyun et Kickboxer de Mark DiSalle. Viennent ensuite Full Contact, dans lequel il joue sous la direction de Sheldon Lettich, réalisateur qu'il retrouvera pour un autre succès, Double Impact (1991), ainsi que deux « direct to video » : la comédie d'action The Order (2001), où il a pour partenaire Charlton Heston, et The Hard Corps, dans lequel il incarne un ancien Marine devenu le garde du corps d'un boxeur (2005). Il enchaîne alors les succès : Coups pour Coups (1990) de Deran Sarafian, Cavale sans issue (1992) de Robert Harmon, Universal Soldier (1992) de Roland Emmerich ainsi que sa suite Universal Soldier : Le combat absolu (1999), dont les cascades sont assurées par Mic Rodgers, Timecop (1994), Mort subite (1995) de Peter Hyams, et Street Fighter L'ultime combat (1994) de Steven E. de Souza. Il devient l'un des acteurs d'arts-martiaux les plus populaires du monde. En 1996, il réalise son premier film Le Grand Tournoi, dont il est également scénariste, producteur et acteur. Le film est un succès. Il devient un tremplin pour les réalisateurs asiatiques voulant percer aux États-Unis : John Woo pour Chasse à l'homme (1992), Ringo Lam pour Risque Maximum (1996), Replicant (2001) et In Hell (2003) ; Tsui Hark pour Double Team (1997) et Piège à Hong-Kong (1998). En 1998-99, il commence à prendre de la drogue mais réussit tout de même à jouer dans Légionnaire de Peter MacDonald et Inferno de John G. Avildsen. Il se soigne ensuite totalement de son addiction au début des années 2000. Après le tournage de Piège à Hong Kong, en 1998, il est diagnostiqué comme souffrant de troubles bipolaires avec des tendances suicidaires. Après des succès relatifs aux cinéma (Piège à Hong-Kong, Universal Soldier : Le combat absolu, Légionnaire), Van Damme commence à tourner au début des années 2000 une pléiade de « direct to video » à l'intérêt variable : Point d'impact (2001) de Bob Misiorowski, Ultime Menace (2006), Jusqu'à la mort (Until Death) (2007) de Simon Fellows et The Shepherd (2008) d'Isaac Florentine. Il continue cependant d'apparaître au cinéma, notamment en France, avec L'Empreinte de la mort (2006) de Philippe Martinez et JCVD (2008) de Mabrouk el Mechri. L'histoire de JCVD, film à mi-chemin entre fiction et réalité, se base sur la carrière et la personnalité de Jean-Claude Van Damme. Bien que les critiques reconnaissent que Van Damme, pour la première fois, y déploie de vrais talents d'acteur, le public, quant à lui, ne suit pas, et JCVD doit se contenter d'environ 150.000 spectateurs, ce qui est peu, étant donné la large promotion télévisuelle dont le film bénéficie au départ. En 2009, suite à un contrat avec Sony, il est contraint de retrouver le rôle de Luc Deveraux, dans Universal Soldier 3, édité directement en DVD. Il autoproduit The Eagle Path, prévu pour sortir directement en DVD en 2012. Ce film est écrit, réalisé, joué, et surtout financé jusqu'au dernier centime par Jean-Claude Van Damme. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Van_Damme"

Vidéo précédente Retour Vidéo suivante

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×